La lettre de motivation, perçue comme une « corvée » par de nombreux candidats, reste un élément obligatoire pour toute candidature à un stage, une formation ou un emploi. Loin d’être obsolète et toujours très demandée par les recruteurs, elle accompagne généralement le Curriculum Vitae. De nombreux candidats sont d’accord pour dire qu’elle est bien plus compliquée à rédiger que ce dernier, ce qui fait nul doute, car elle a besoin d’être adaptée à chaque annonce convoitée, et que l’enjeu qui se joue autour de la lettre de motivation peut souvent être crucial. Voilà pourquoi nous avons conçu cet article spécialement dédié à la rédaction de lettre de motivation pour que la vôtre soit lue, et que vous puissiez plus facilement décrocher un entretien !

L’orientation de la lettre de motivation

Éviter de rédiger un deuxième CV

Il est très important de se rappeler que la lettre de motivation n’a pas la même vocation que le CV ! Alors que ce dernier est une compilation de vos compétences professionnelles et de vos expériences, la lettre de motivation indique votre motivation pour la fonction et l’entreprise. La lettre de motivation fait le lien entre le CV et le poste à pourvoir, ce qui en fait l’élément catalyseur de la candidature. Le CV et la Lettre de motivation sont donc complémentaires et se renforcent.

Une LM adaptée à l’offre

Une fois que vous aurez bien compris la différence entre les deux documents (voir paragraphe en haut), voici ce que vous devez faire : adapter la lettre de motivation à l’offre, de façon à mettre en exergue les points du CV qui correspondent à l’offre et à les compléter. De cette manière, votre candidature est sûre d’être renforcée.

Valoriser ce qui ne figure pas dans le CV

Vous avez de la rigueur, un bon sens de l’organisation, une grande créativité, une excellente capacité à travailler en équipe… et autres compétences qui peuvent correspondre à ce que le recruteur recherche ? Vous pouvez vous servir de la lettre de motivation pour insister sur les compétences qui n’apparaissent pas, ou pas suffisamment, dans votre CV.

Se renseigner sur l’entreprise et son secteur d’activité

Avant de rédiger votre lettre de motivation, informez-vous sur l’entreprise et son secteur (sur son site web, la presse, sa façon de communiquer l’appel à la candidature). Cernez bien sa culture d’entreprise et développez votre argumentation autour de celle-ci. En effet, les candidatures les plus cohérentes à la culture de l’entreprise et à ses projets suscitent l’intérêt des recruteurs. Attention, ne faites pas une rédaction centrée sur vous-même et votre parcours !

La rédaction de la lettre de motivation

La lettre de motivation ne doit pas dépasser une page

Bien que la lettre de motivation ne doive s’écrire qu’en 15 à 20 lignes, trois paragraphes, et ne doive pas excéder la longueur d’une page, elle est bien loin d’être qu’un simple exercice de style. En effet, le recruteur sera tenu d’analyser la forme et le fond de votre lettre. Pour le recruteur, une lettre de motivation qui va au-delà d’une page est un signe évident d’un manque d’esprit de synthèse. Par conséquent, il perdra la motivation de la lire, et votre lettre de motivation perdra de l’importance à ses yeux.

Rédigez un contenu qui suscite l’intérêt du recruteur

Comme dit dans le paragraphe précédent, la lettre de motivation doit être constituée de 3 paragraphes, qui doivent répondre à trois questions essentielles pour provoquer l’intérêt du recruteur, tout en sachant que celui-ci ne consacre que peu de temps à votre candidature. Voici comment votre lettre doit se structurer :

  • La première partie doit traiter de l’objet de votre candidature. Consacrez ce premier paragraphe au « vous » afin de montrer au lecteur que vous savez à qui vous vous adressez. Indiquez les objets de votre candidature dans des termes précis et en montrant que vous connaissez l’entreprise, sans pour autant rappeler son historique. Évoquez un ou deux éléments précis qui ont retenu votre attention et qui correspondent à votre domaine de compétences. Pour la rédaction de cette première partie, renseignez-vous sur le site web de l’entreprise, les réseaux sociaux, des brochures, etc.
  • La deuxième partie de votre lettre de motivation doit parler de vous. Ce paragraphe axé sur le « je » doit accaparer l’attention du recruteur. Tout en faisant attention à ne pas répéter votre Curriculum Vitae dans votre lettre de motivation, vous devez sortir un ou deux éléments de votre cursus et les développer pour justifier votre demande. Mettez en avant les détails qui font de vous un candidat intéressant (et surtout unique). N’oubliez pas que la lettre de motivation complète votre CV, et il est opportun d’y détailler les expériences qui n’y figurent pas, mais que vous jugez intéressantes (en relation directe avec le poste de l’annonce). Cela permettra de crédibiliser votre demande aux yeux du recruteur en l’inscrivant dans une logique de cursus, et de renforcer la valeur de l’expérience fournie dans votre CV.
  • La troisième partie, qui sera focalisée sur le « nous » consiste à expliquer pourquoi vous voulez obtenir l’emploi/le stage/la formation en question. Dans ce paragraphe, faites-le lien entre le « vous » et le « je ». Expliquez au recruteur ce que vous pouvez apporter à l’entreprise, montrez-lui que vous savez ce qui vous attend. Le troisième paragraphe de la lettre de motivation est un travail de séduction, mais aussi de projection. Annoncez-y vos idées pour faire évoluer le poste et essayez d’y insérer vos impressions sur les premières missions qui vous seront confiées.

Se mettre à la place du recruteur

Pour faire en sorte de cocher toutes les cases des attentes du recruteur, mettez-vous à sa place et cherchez l’approche infaillible pour qu’il ne retienne que votre candidature.

Attention aux fautes d’orthographe !

Dans 90 % des cas, le recruteur arrête de lire dès la première faute. Relisez votre lettre à tête reposée et faites-la relire par un proche.

Soyez clair et direct

Le contenu de votre lettre de motivation doit aller droit au but. Évitez de paraphraser pour que la lettre soit plus longue. Présentez des arguments de poids et cohérents comprenant votre profil, votre objectif et l’offre à laquelle vous répondez.

Faire une lettre pertinente et originale

Prouvez au recruteur que vous vous êtes renseignés en montrant que vous connaissez l’entreprise et son domaine d’activité. Une lettre personnalisée et originale aura plus d’impact. Veillez tout de même à ne pas dépasser les limites.

Soyez courtois et poli

Terminez votre lettre en indiquant au recruteur que vous restez à sa disposition pour plus d’informations. Concluez par une formule de politesse standard (du type : « Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées » ; Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de mes sentiments distingués » ; « Je reste à votre disposition pour plus d’informations et je vous prie d’agréer, Madame Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées » ; etc.).

Autres conseils à retenir

  • Ne pas faire de phrases trop longues ;
  • Ne pas être vantard, ni misérable, ni pompeux en multipliant les formulations trop polies ;
  • Une lettre de motivation doit être positive et… motivante ! Évitez les formules négatives ;
  • Éviter les répétitions ;
  • Ne jamais commencer sa lettre de motivation par « je » ;
  • Les polices parfaites sont Arial et Times ;
  • Ne pas être trop bref.