Que vous soyez un jeune étudiant qui souhaite d’ores et déjà connaître les métiers les plus prometteurs, ou un professionnel qui désire changer d’orientation afin de mieux gagner votre vie, ce classement vous intéressera certainement. Il existe toute une pléthore d’emplois en France mais certains d’entre eux parviennent à se démarquent par le fait qu’ils rapportent plus d’argent. En cela, les rapports de salaires et le nombre d’opportunités professionnelles sont pris en compte. Avec l’essor du digital, quelques-uns de ces métiers ne requièrent même pas de diplôme universitaire. Focus sur les 10 emplois les mieux payés du moment.

1. Chief Digital Officer ou directeur de la transformation digitale

Un Chief Digital Officer, également appelé directeur de la transformation digitale ou responsable numérique de l’information, est un professionnel à haut niveau de responsabilité au sein de l’entreprise ou de l’organisme (gouvernemental ou non gouvernemental) qui le recrute. Pour pouvoir assurer sa principale mission dont la mutation numérique, il doit maîtriser plusieurs domaines comme  le marketing, l’informatique, le management, l’innovation, la logique d’entreprise, le process, etc. Il doit également avoir différents soft skills dont la curiosité, la créativité, le sens de l’écoute et de la communication. Mais ce métier plutôt moderne et complexe est bien rémunéré car un CDO gagne en moyenne 320 000 € par an.

2. Conseiller d’administration ou administrateur

Les plus grandes sociétés disposent toujours d’un conseil d’administration pour gérer leurs orientations les plus importantes. Il s’agit généralement de l’organe chargé de définir les choix stratégiques de l’entreprise. Le CA se compose de 3 à 18 conseillers d’administration selon l’envergure de la société concernée. Un conseiller d’administration doit maîtriser plusieurs langues, être un bon communicant, avoir le sens de la stratégie et de la diplomatie. Il doit également avoir de bonnes connaissances en commerce et en administration. Il s’engage aussi à se tenir disponible 24 heures sur 24 pour son entreprise en cas de besoin. En contrepartie, il perçoit un salaire annuel net de 225 000 €, voire plus.

3. Directeur e-commerce

Exploiter la forte présence des clients sur Internet est une stratégie qui fonctionne. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des entreprises possèdent aujourd’hui des boutiques en ligne. Mais la concurrence sur le web est de plus en plus tenace, ce qui pousse les plus grandes marques à engager un directeur e-commerce compétent. Ce dernier a pour mission d’augmenter la part de marché de la société sur la toile en mettant en place les méthodes les plus adéquates et efficaces. Pour devenir un directeur e-business, vous pouvez suivre une formation professionnelle mais il faut surtout avoir une expérience probante en tant que responsable marketing online et/ou en tant que responsable acquisition. Ce métier génère en moyenne 138 000 € de revenus nets par an.

4. Médecin

En voilà un travail plus classique qui existe depuis plus longtemps que ceux mentionnés plus haut. Il faut savoir qu’en France, les professionnels de la santé figurent parmi les mieux payés. En cela, le salaire annuel moyen des médecins généralistes est de 120 000 €. C’est la même chose pour les radiologues. Si vous décidez de vous spécialiser, vos revenus seront encore multipliés. Dans tous les cas, suivre des études en médecine vous assure toujours une belle carrière. Et en plus, vous exercerez le plus gratifiant des métiers.

5. Responsable SIRH (Systèmes d’information des ressources humaines)

Le responsable SIRH est tout simplement l’ingénieur informatique de la direction des ressources humaines. Ainsi, il doit avoir des connaissances approfondies en systèmes d’informations (informatique) et en RH. Il est bien plus qu’un informaticien dans la mesure où ses fonctions couvrent tous les processus de gestion des ressources humaines. Son rôle est de faire le lien entre les besoins de la direction des ressources humaines en matière de système d’information et ceux de la direction des systèmes informations. Il est par ailleurs chargé de gérer la maîtrise d’œuvre dans le but d’automatiser des tâches des RH. Un responsable SIRH gagne en moyenne 120 000 €.

6.    Responsable fiscal

Chaque entreprise devrait compter dans son équipe un juriste fiscaliste qui trouvera les meilleures solutions pour réduire ses impôts au maximum, tout en respectant la loi à la lettre. Un  responsable fiscal assure le bon fonctionnement économique de la société qui le recrute en optimisant sa fiscalité. En même temps, il doit veiller à ce que le cadre juridique de l’entreprise soit conforme aux réglementations fiscales en vigueur. Pour devenir un fiscaliste professionnel, il faut avoir un Master en droit avec une spécialisation en droit fiscal. Le salaire net annuel pour ce métier est de 109 000 € en moyenne.

7. Responsable de la conformité

Également appelé spécialiste compliance, le responsable de la conformité est un juriste dont le principal rôle consiste à assurer la bonne application des règles et des codes de déontologie au sein de l’entreprise dans laquelle il travaille. En d’autres termes, il veille à ce que la société respecte l’ensemble des lois nationales et internationales sur le plan financier. L’expert doit pouvoir faire face aux risques d’atteinte à la réputation et aux sanctions judiciaires ou administratives encourues. Par la même occasion, il s’engage à faire en sorte que le règlement intérieur soit respecté par tout le personnel. Des solides connaissances en droit et en management sont donc requises pour pouvoir exercer cet emploi qui génère un salaire annuel moyen de 100 000 €.

8.    Data Protection Officer ou Chef de projet RGPD

Depuis la mise en vigueur du règlement général pour la protection des données personnelles ou RGPD, toutes les entreprises qui collectent des données à caractère personnel sur leur site web doivent suivre certaines règles. Il s’agit d’un règlement de l’Union européenne qui vise à préserver la vie privée des citoyens et les protéger de la cybercriminalité. Mais le texte du RGPD est à la fois long et technique alors qu’il faut mettre chaque clause en application pour éviter les problèmes avec la justice. Ainsi, le recours à un expert que l’on appelle DPO est indispensable. Si vous voulez en devenir un, vous devez avoir des bonnes bases en informatique, en cybersécurité et en droit. Un responsable de remise en conformité RGPD peut gagner jusqu’à 100 000 € par an.

9. YouTubeur, influenceur

Ce sont les nouveaux métiers apportés par l’essor des réseaux sociaux. Nul besoin de diplôme pour devenir un excellent YouTubeur ou un influenceur. Il suffit d’être présent sur les plateformes sociales les plus prisées comme YouTube, Instagram, Twitter et Facebook, et attirer l’intérêt d’un maximum d’inscrits avec des publications pertinentes et uniques. En clair, le métier consiste à créer des contenus attractifs et originaux sur les réseaux pour avoir un maximum de « followers ». Les marques vous contacteront ensuite pour promouvoir leurs produits auprès de votre large audience. Attention quand même car la concurrence est de plus en plus rude dans le domaine ! Les meilleurs Youtubeurs et influenceurs touchent au moins 120 000 € par an.

10. Développeur web ou programmateur informatique

L’immense majorité des entreprises ont un site web pour élargir leur clientèle, des PME aux plus grosses firmes internationales. C’est une véritable aubaine pour les développeurs web qui proposent justement de s’occuper de la réalisation technique et du développement informatique des sites Internet. Les sociétés qui souhaitent tenir tête à la concurrence font toujours appel à un programmateur confirmé. Un jeune développeur web gagne au moins 2 000 € net par mois, tandis qu’un programmateur senior peut toucher jusqu’à 10 000 € par mois.